Accueil > redaction_newsletter > la mhd vous informe - 001 > Carnet d’un chantier : la mhd de la rue de Marcinelle a un toit

Carnet d’un chantier : la mhd de la rue de Marcinelle a un toit

Il y a un an, le Ministre du Logement posait la première pierre de la maison de l’habitat durable au n° 18 de la rue de Marcinelle à Charleroi. L’immeuble en rénovation, situé au cœur de la Ville Basse, appartient au Fonds du Logement qui va également y créer deux appartements pour familles nombreuses. Mais ce jour-là, c’est un chantier plutôt hors du commun qui est inauguré : celui d’une éco-rénovation étudiée selon les exigences du standard passif afin d’offrir un « espace-témoin » ainsi qu’un espace « tout court » dédié à la maison de l‘habitat durable de Charleroi et qui complète un second lieu géré par notre partenaire, la SWCS, au n° 10 de la rue de l’Écluse.

Un projet ambitieux

D’un point de vue architectural, les niveaux de performance énergétique étant placés haut, il s’agit d’un projet assez ambitieux. Le Fonds du Logement, qui croit et s’engage depuis un certain temps dans la rénovation durable, n’en est pas à son coup d’essai. Malgré tout, le défi garde une ampleur certaine, ne fut-ce qu’à travers ce pari de travailler en rénovation passive.

Un autre aspect intéressant du projet est la possibilité d’offrir aux professionnels du bâtiment un chantier-école à visiter et découvrir au fur et à mesure des travaux.
Depuis octobre 2012, que s’est-il passé ? Beaucoup de choses évidemment. Plusieurs entreprises sont intervenues. La phase de démolition, pas tout à fait terminée au moment de l’inauguration, s’est achevée pour laisser place au gros œuvre dès la fin avril 2013 (égouttage, dalle de sol, travaux de maçonnerie…). Ensuite, le 4 juillet, les travaux de charpente ont débuté. Un lot pour le moins conséquent dans ce chantier à ossature bois qui compte entre autres la réalisation d’une structure en spirale. Les planchers, plateformes et toitures ont tour à tour pris place dès la rentrée de septembre, ce qui a permis au couvreur de mettre l’ensemble à l’abri des intempéries dès la mi-octobre.

Très régulièrement, des réunions de chantier rassemblent les différents corps de métiers autour de l’architecte. On y discute du planning, des difficultés rencontrées, des interventions diverses et, de temps en temps, de l’accès au chantier, rendu extrêmement pénible par les travaux du centre-ville et ses multiples déviations.

En ce début novembre, le gros œuvre touche à sa fin. Le charpentier et le couvreur apporteront la touche finale à la partie annexe qui accueille notamment les sanitaires et une terrasse extérieure. Les six lanterneaux devant éclairer la salle centrale pourront enfin être posés. Les escaliers aussi ! Et puis ce sera au tour de la façade à la mi-novembre : démolition, reconstruction à l’aide d’acier, de pierre et de briques (socles, colonnes, ferronnerie…), gommage des surfaces conservées … du spectacle en perspective pour les passants !

Voir plus de photos du chantier...


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos connaissances


Dans la même rubrique :
Remplacer ses châssis !?
10 à 15 % des pertes de chaleur au sein d’une maison mitoyenne non isolée se produisent à travers les fenêtres. Après le toit et les murs, c’est donc un poste (...)
Etanchéité... à l’ère de l’habitat durable
Le samedi 12 octobre dernier, la maison de l’habitat durable à Charleroi a eu l’honneur de faire venir André Baivier de la société Isoproc pour un atelier (...)
Carnet d’un chantier : la mhd de la rue de Marcinelle a un toit
Il y a un an, le Ministre du Logement posait la première pierre de la maison de l’habitat durable au n° 18 de la rue de Marcinelle à Charleroi. L’immeuble en (...)
Nos prochaines activités
- La terre dans la construction et la rénovation jeudi 7/11/2013 de 12h à 13h30 pour les pro - Pollution intérieure dans les logements jeudi 7/11/2013 de 18h (...)
Portes ouvertes ou fermées, il y en a pour tous les goûts !
Dans le cadre des Portes Ouvertes Écobâtisseurs, organisées par Ecoconso, la maison de l’habitat durable a eu l’occasion de rendre visite à Françoise Jadoul (...)
Une Maison de l’Habitat Durable chez nos voisins français
Le mardi 15 octobre dernier, la Maison de l’Habitat Durable Lille métropole ouvrait ses portes. La Ville de Lille a restauré un hangar industriel du 19e (...)
Focus sur... un panneau d’isolation acoustique bien de chez nous
Pan-Terre, qui fait partie du Groupe Terre [2], est une société anonyme belge à finalité sociale (SAFS), agréée en tant qu’Entreprise d’Insertion par la Wallonie. (...)