Accueil > redaction_newsletter > La mhd vous informe - 007 > L’humidité dans l’habitat

L’humidité dans l’habitat

L’hiver n’apporte pas que le froid mais aussi un taux d’humidité plus important dans les habitations. Ainsi, une famille de 4 personnes produit chaque jour en moyenne 10 litres d’eau sous forme de vapeur (respiration, transpiration, cuisine, douches…). L’air de la maison contient donc toujours de la vapeur d’eau invisible. Lorsque l’air chaud chargé de vapeur d’eau rencontre une surface froide (une fenêtre, un mur froid…), la vapeur d’eau se transforme en eau liquide, c’est le phénomène de condensation. Le vitrage se couvre alors de buée ou l’eau dégrade le plafonnage et le papier peint des murs.

Un surplus d’humidité dans la maison est propice à la prolifération d’acariens, de blattes et de moisissures. Ces éléments provoquent principalement des allergies respiratoires chez les occupants, mais aussi des irritations (yeux, nez et peau) ou des intoxications. Les enfants sont les plus touchés.

Avant d’agir, il faut connaître la cause. L’humidité peut être liée à un problème structurel du bâtiment (fuite, infiltration d’eau dans le mur, humidité ascensionnelle…) ou bien au comportement des habitants. Si dans le premier cas, il est préférable de faire appel à un professionnel pour solutionner le problème, nous vous donnons ci-dessous quelques conseils auxquels vous pouvez faire attention en temps qu’occupant.

Changez certaines habitudes

Des gestes simples peuvent parfois faire la différence : placer un couvercle sur votre casserole d’eau qui bout, faire fonctionner une hotte (raccordée à une évacuation vers l’extérieur) quand vous cuisinez, aérer après avoir pris votre douche, faire sécher votre linge dehors ou dans un local séparé de vos pièces de vie…

Chauffez la maison suffisamment

La température et le chauffage dans une maison ont un impact considérable sur l’humidité de l’air. L’air froid peut contenir moins d’humidité que l’air chaud. Pour éviter la condensation de la vapeur d’eau, l’idéal est de maintenir en hiver une température moyenne de 19°C dans les pièces de vie et de 15 à 17°C dans les chambres à coucher.

Aérez la maison pour évacuer l’humidité

Si vous ne disposez pas d’un système de ventilation dans la maison (VMC ou autre), vérifiez à bien aérer les pièces quotidiennement. Ouvrez les fenêtres des chambres à coucher et les pièces de vies 10 à 15 minutes chaque matin (pas plus pour ne pas refroidir les murs). N’hésitez pas à aérer quelques minutes une pièce que vous êtes en train de chauffer depuis un petit temps si vous sentez que l’air est trop étouffant ou que vous avez du mal à vous réchauffer (l’air humide est plus difficile à chauffer que l’air sec). Inutile d’aérer vos pièces toute la journée, vous refroidirez les murs qui prennent du temps à être chauffés.

Contrôlez la température et l’humidité dans les pièces

Un taux d’humidité compris entre 40 et 70 % et une température entre 16 et 22°C sont propices à une bonne qualité de l’air intérieur. Pour contrôler ces paramètres, un hygromètre et un thermomètre sont bien utiles.

Rénovez et construisez en conséquence

Les problèmes d’humidité peuvent être évités dès le départ d’une rénovation ou d’une construction. Ainsi, le choix judicieux des matériaux et une bonne réflexion sur le système de ventilation (naturelle ou mécanique) vous éviteront bien des soucis. L’isolation et le remplacement de châssis par exemple modifient l’étanchéité de votre bâtiment et impliquent donc un changement de comportement ou, dans certains cas, un investissement complémentaire dans la ventilation. Ayez toujours à l’esprit que votre habitation est comme une seconde peau, elle a besoin de « respirer ». Sachez aussi que certains enduits peuvent aider à réguler les pics d’humidité, comme l’argile ou la chaux.

Pour aller plus loin


- La maison de l’habitat durable organise une séance d’information sur l’humidité en pratique le samedi 17 janvier 2014.
- Fiche gratuite téléchargeable éditée par Espace Environnement (Santé et Habitat) : « Je peux résoudre les problèmes d’humidité dans ma maison »
- Guide pratique sur la ventilation naturelle édité par la Wallonie.


Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos connaissances


Dans la même rubrique :
Rénover sans nuire à sa santé
La rénovation, c’est une étape importante dans la vie de la maison. Un petit lifting qui augmente la valeur de votre bien mais aussi votre confort et, si vous (...)
Nos prochaines activités
- L’humidité en pratique - Note : vu le succès de cette activité (inscriptions complètes), une seconde sera organisée d’ici la fin du mois. Merci de nous (...)
L’humidité dans l’habitat
L’hiver n’apporte pas que le froid mais aussi un taux d’humidité plus important dans les habitations. Ainsi, une famille de 4 personnes produit chaque jour en (...)
Un film sur l’habitat durable...
Que vous soyez avec ou sans moyens, à la campagne ou en ville, dans un appartement ou une maison quatre façades, professionnel ou autoconstructeur… rénover (...)
Un sol sain est un sain sol
Le choix du revêtement de sol peut être une question de goût esthétique, mais il est aussi important de prendre en compte l’aspect santé et confort. Ce choix (...)
Perdez 3 kg lors de votre prochain salon de la construction !
En ce début d’année, quelques traditionnels salons de la construction vous ouvriront leurs portes. L’occasion de trouver un professionnel, un conseil approprié (...)